Michael Ciani
Follow me!

Michael Ciani pour le Figaro Sport : «J’ai accroché au scénario»

Michael Ciani

LE SCAN SPORT – Michael Ciani, membre des Illicit Producers, le collectif de douze sportifs producteurs de Nola Circus, le premier long-métrage de Luc Annest qui sort en salle le 28 septembre, revient sur cette première expérience de producteur.

 

Le Figaro : Comment vous est venue l’opportunité de produire ce film?

Michael Ciani: L’approche du réalisateur. Luc Annest est venu me solliciter sur un projet qui était complètement différent. Il avait été appelé pour réaliser un spot pour le compte d’un de mes sponsors sur mes projets, mes hobbies. Je suis producteur de musique, et c’est lui qui a réalisé un spot sur mes artistes. Il m’a parlé du projet Nola Circus, il y a cinq ans. J’ai aimé et intégré les «Illicit Producers».

Vous avez accepté tout de suite?

Non, j’ai pris le temps de voir ce qu’il me proposait. Il a su m’expliquer, on s’est rencontré plusieurs fois. Il m’a fait lire le scénario auquel j’ai accroché, et on est arrivé à un accord, car ça m’a plu. Il y a aussi le fait qu’il y a ce côté caritatif et plusieurs sportifs dans l’affaire, tout ça m’a permis d’intégrer le film sereinement.

Qu’avez-vous pensé du film?

J’ai été agréablement surpris. J’ai beaucoup aimé la façon dont c’est filmé, la qualité des dialogues… De toute façon, j’ai suivi de près, et je savais déjà ce que ça allait donner, mais en voyant le «produit fini», j’étais très satisfait.

Est-ce que vous avez été impliqué dans le processus de création du film?

En écrivant le scénario, Luc nous a demandé ce qu’on en pensait, ce qu’on voulait changer ou pas. Donc, oui, on avait la parole sur ce genre d’actions, sans enlever ce qu’il avait fait, on lui a dit ce qu’on en pensait. S’il n’était pas d’accord, il nous expliquait pourquoi, et puis il a eu cette ouverture qui nous a permis de participer.

Est-ce que le fait d’avoir produit ce film vous a donné envie d’en produire encore?

Oui, pourquoi pas. C’est un bon début. Après, on verra comment Nola Circus marchera. En tout cas, c’est bien parti, il y a un bel engouement autour du projet aujourd’hui, et on a déjà parlé du fait qu’on puisse faire autre chose ensemble. Pourquoi pas?

 

 

Source : Le Figaro

Haut de page! Site mis en ligne par Oliab Design.Copyright 2013, Tous droits réservés. Mentions légales
Réseaux Sociaux:
FACEBOOK
TWITTER